Pour la Saint Valentin

Point n'est besoin

D'être amoureux

Pour être heureux

st_valentin

Saint  Valentin

Si je t’écris ce soir,

C’est pour te dire bonsoir,

Du bout de ma plume, te caresser,

Dans mes mots doux, t ‘envelopper.

Si tu ne me vois pas, tu peux m’imaginer

Couchée là, dans la nuit, écrivant mes pensées.

Si l’amour en mon cœur est resté prisonnier

Je viens te dire’ je t’aime’ éternel fiancé.

Tu es parti si loin et depuis si longtemps

Comme tout écrivain tu es en moi pourtant.

Si ton corps, ton visage, se cachent quelquefois

C’est dû à ma mémoire qui flancherait je crois.

Le visage de l’amour reste à jamais gravé

Dans la tête et le cœur de celle qui a aimé.

De la Saint Valentin je ne retiendrai pas

Les promesses et les souhaits que tous font ici-bas

Je garderai plutôt en travers de mon cœur

Tes yeux si bleus, si doux, qui ont fait  mon bonheur.

La vie a été bonne, puisque nous sommes là

Nous aimant tous les deux aussi fort qu’autrefois.

Je sais qu’un jour la mort viendra nous séparer,

Elle ne pourra jamais effacer ces années

Que nous avons vécu en nous tenant la main

En cheminant ensemble vers notre destin.

Les envieux, les jaloux ont sûrement raison

De faire autour de nous quelques péroraisons ;

Ce qu’ils disent on s’en moque, quelque soit la saison,

La nôtre c’est l’hiver, cheveux blancs et tisons.

Mais notre amour réchauffe nos vieux cœurs et nos corps ;

De ces moments si doux nous en voulons encore.

Si la vie se prolonge au-delà du possible

Nous prendrons nos aveux comme la sainte bible.

Remercions le bon dieu

D’être si généreux

Et de nous accorder,

A nous les amoureux,

Un petit brin d’éternité.

14.02.2006

Marie Sedupo

L'amour n'a pas d'âge, on peu aimer de la naissance à la mort sans aucun remors, ce poème inédit écrit en d'autres temps reste comme aujourd'hui pour tous les amoureux un présent.

Marilug